Santé : créer un fonds d'urgence pour l'Afrique

Écouter /

Venue de la 61ème session du Comité régional de l'OMS

La Soixante-et-unième session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique a pris fin vendredi dernier à Yamoussoukro, la capitale de la Côte d’Ivoire, avec l’adoption de quatre résolutions visant à améliorer la situation sanitaire dans les 46 États africains membres de l’OMS.

L'une des résolutions adoptées par les ministres de la santé a trait à la création d’un fonds d’urgence de santé publique pour l’Afrique

(APHEF), un point majeur de la réunion de cette année. La contribution annuelle recommandée aux États Membres a été fixée à un total de 50 millions de dollars.

Le financement de la santé était aussi au cœur des débats. Les ministres de la santé, de l'économie et des finances et les partenaires au développement ont plaidé pour un accroissement du financement de la santé. Le Directeur régional du Fonds des Nations Unies pour les populations (FNUAP), Makinwa Bunmi, a pris part à cette rencontre. Selon lui, le financement de la santé doit résulter des efforts de tous les secteurs. Il propose une vision globale pour des réflexions locales.

(Interview : Makinwa Bunmi, Directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population; propos recueillis par Delphine Bohews Fean d'ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...