RDC : l'appel du Cardinal Monsengwo Pasinya pour le respect de la paix sociale

Écouter /

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya (Photo: Radio Okapi)

En République démocratique du Congo (RDC), après la violente dispersion par la police à Kinshasa des manifestants du parti politique de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), présidé par l'opposant Etienne Tshisekedi, l'Eglise catholique est préoccupée par ce genre d'événements susceptibles de perturber la paix sociale et le processus électoral.

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, a lancé un appel en ce sens mercredi, au cours d'une conférence de presse organisée à Kinshasa. Le prélat a appelé tous les acteurs impliqués dans le processus électoral à éviter les provocations et à faire preuve de calme et de retenue.

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO)a déploré mardi les récents incidents violents survenus à Kinshasa et dans plusieurs autres localités du pays alors que les élections générales sont prévues en novembre prochain.

Dans un communiqué de presse, la MONUSCO « condamne fermement ces incidents et appelle toutes les parties impliquées dans le processus électoral à faire preuve de retenue et de tout mettre en oeuvre pour éviter toute action qui pourrait compromettre le bon déroulement des élections ».

Selon la presse, un partisan de l'Union pour la démocratie et le progrès social a été tué et au moins trois autres blessés à Kinshasa lors d'un rassemblement mardi dispersé par la police.

(Extrait sonore : Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, chef de l'Eglise catholique en RDC; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...