Ouverture de la 66ème session de l'Assemblée générale : une session placée sous le signe de la bonne gouvernance

Écouter /

Nassir Abdulaziz Al Nasser, lors de son élection à titre de Président de la 66ème session de l'Assemblée générale, le 22 juin dernier (UN-Photo/Rick Bajornas)

Ouverture solennelle de la première séance de la 66ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies mardi après-midi.

Une ouverture marquée par la commémoration du cinquantième anniversaire du décès de Dag Hammarskjöld. Mais les projecteurs ont été également braqués sur le nouveau Président de l'Assemblée, son style et son programme d'action. Un programme placé sous le signe de la gouvernance mondiale; les droits de l'homme; la gestion des catastrophes naturelles et les crises humanitaires qui en découlent. Aussi la gestion globale de la crise financière mondiale; le plaidoyer en faveur des peuples opprimés et de ceux qui vivent sous occupation sont autant de dossiers prioritaires pour le nouveau Président de l'Assemblée générale.

Nassir Abdulaziz Al Nasser a surtout le regard tourné vers les générations futures qui tiendront les grands de ce monde responsables de la manière dont ils répondent à ces questions cruciales.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...