OMD : il faudra beaucoup plus de moyens pour les atteindre d'ici à 2015

Écouter /

« Même si la situation économique est toujours difficile il ne faut surtout pas baisser les bras, et encore moins laisser les pauvre encore plus loin derrière nous ». C'est ce qu'affirme le Secrétaire général ce vendredi 16 septembre à l' occasion du lancement du rapport sur le suivi de la réalisation de l'objectif numéro 8 des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sur les partenariats pour le développement.

Selon ce rapport, un écart important demeure entre les promesses et le déploiement des engagements dans les domaines de l'aide publique au développement, de la dette, de l'accès aux marchés, aux médicaments essentiels ainsi qu’aux nouvelles technologies.

Les pays donateurs contribuent pour moins de la moitié de leur engagement de 0.7 % de leur revenu à l'aide publique, précise ce document. Ces pays comptent réduire leur contribution au moment même ou les pays et les personnes les plus pauvres en ont le plus besoin. Très peu de progrès a été fait pour plus d’égalité dans le commerce international, surtout vis-à-vis des agriculteurs dans les pays en développement, et l'accord de Doha n'a toujours pas été conclu, constate le rapport.

Même si la situation de la dette dans les pays développement a connu une amélioration, elle pèse encore sur beaucoup de pays pauvres. L'accès aux médicaments, surtout pour les maladies non-transmissibles, reste un défi. Beaucoup de progrès ont été fait au niveau de l'accès aux technologies mais leur coût demeure prohibitif pour les pays en développement.

Le Secrétaire général des Nations Unies fait une interprétation plus positive de ce rapport. Selon lui, de nombreux progrès ont déjà été réalisés en très peu de temps. Ban Ki-moon estime qu'il existe notamment dans les pays en développement une meilleure gestion des maladies, plus d'enfants vont à l'école et les nouvelles technologies apportent des solutions innovantes. Les écarts sont identifiés et c'est avec solidarité et effort qu'ils pourront être refermés.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...