Lutte contre le terrorisme : l'ONU pour une coopération plus étroite entre les Etats

Écouter /

Mourad Benmhidi, Représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations Unies

Le Comité contre le terrorisme créé par le Conseil de sécurité a célébré mercredi 26 septembre le dixième anniversaire de la résolution 1373 pour la lutte contre le terrorisme. Une réunion commémorative a permis à nombre d'orateurs de s'exprimer, à l'instar de Mourad Benmhidi, le Représentant permanent de l'Algérie, pays souvent victime du terrorisme. Mourad Benmhidi a partagé l'expérience de son pays avec les membres du Comité en soulignant que certaines procédures sont susceptibles d'être reprises par d'autres pays.

Guidé par les résolutions 1373 (2001) et 1624 (2005) du Conseil de sécurité, le Comité contre le terrorisme s'emploie à renforcer l'aptitude des États Membres des Nations Unies à empêcher les actes de terrorisme à l'intérieur de leurs frontières et dans l'ensemble des régions. Il a été créé à la suite des attaques terroristes du 11 septembre aux États-Unis d'Amérique.

Le Secrétaire général des Nations Unies a exprimé sa satisfaction sur le fait que le Comité contre le terrorisme continue de jouer un rôle important dans la mise en œuvre des résolutions 1373 et 1624 du Conseil de sécurité. « Il est clair que la communauté internationale reste déterminée à relever le défi. Le terrorisme est toujours une forte menace aujourd’hui comme elle l’était il y a 10 ans. Des dizaines de milliers de personnes ont perdu la vie », a déclaré Ban Ki-moon, mercredi 28 septembre à l’occasion d’une réunion commémorant les dix ans de l’adoption de la résolution 1373 et l’établissement du Comité contre le terrorisme. « Des attaques répétées ont eu de graves conséquences économiques et ont clairement pesé sur la stabilité des Etats et sur l’harmonie régionale. Je salue l’engagement du Conseil pour garantir qu’aucun effort ne soit épargné pour renforcer l’action internationale contre ce péril global », a-t-il ajouté.

Le Comité contre le terrorisme a été créé dans le sillage des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, par la résolution 1373, qui oblige tous les États à criminaliser l’aide ou l’assistance aux activités terroristes, à refuser tout soutien financier et refuge aux terroristes, et à partager les informations sur les groupes qui planifient des attaques terroristes. Le Comité enregistre chaque année les évaluations des experts de chaque État membre et facilite la lutte contre le terrorisme en leur offrant une assistance technique.

Dans la résolution 1624 adoptée en 2005, le Conseil de sécurité a appelé tous les États à adopter des mesures relatives à l’incitation à commettre un ou des actes terroristes et à coopérer, notamment en vue de renforcer la sécurité de leurs frontières internationales, en particulier en luttant contre la falsification des documents de voyage.

(Extrait sonore : Mourad Benmhidi, Représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...