Conseil de sécurité : le dossier nucléaire iranien à l'ordre du jour

Écouter /

Le Conseil de sécurité des Nations Unies (UN-Photo/JC McIlwaine)

Les membres du Conseil de sécurité se sont réunis mercredi 7 septembre à New York pour examiner le rapport du Président du Comité des sanctions créé par la résolution 1737 (2006) du Conseil sur la non-prolifération nucléaire. Ce rapport qui a été présenté par l'Ambassadeur Néstor Osorio de la Colombie, Président de ce Comité des sanctions, couvre la période du 24 juin au 1er septembre 2011.

L'Ambassadeur Néstor Osorio a dans son rapport, fait part aux membres du Conseil de sécurité des travaux du Comité des sanctions sur les violations de la résolution 1737 du Conseil concernant le dossier nucléaire de l'Iran. Dans cette résolution, le Conseil de sécurité décide, entre autres, que l'Iran doit suspendre sans plus tarder ses activités posant un risque de prolifération nucléaires.

Martin Briens, le Représentant permanent adjoint de la France auprès des Nations Unies, a figuré parmi les intervenants au cours du débat au Conseil de sécurité. Il a évoqué le constat de son pays sur le dossier nucléaire iranien.

Dans la résolution 1737, le Conseil de sécurité affirme que l'Iran doit prendre sans plus tarder les mesures prescrites par le Conseil des Gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui sont essentielles pour instaurer la confiance dans les fins exclusivement pacifiques de son programme nucléaire.

(Mise en perspective de Jean-Pierre Amisi Ramazani avec un extrait sonore de Martin Briens, le Représentant permanent adjoint de la France auprès des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...