Assemblée générale de l'ONU : Joseph Deiss présente le bilan de son mandat

Écouter /

 

Joseph Deiss (au centre), Président sortant de l'Assemblée générale, est applaudi par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon (à gauche), et le Secrétaire général adjoint chargé du Département de l'Assemblée générale et de la gestion des conférences, Muhammad Shaaban (UN-Photo/Evan Schneider)

Joseph Deiss s'est exprimé lundi 12 septembre à New York au cours de la cérémonie de clôture des travaux de la 65ème session de l'Assemblée générale dont il assure la présidence. C'était en présence du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Avant l'allocution de Joseph Deiss, les membres de l'Assemblée générale ont observé une minute de silence en mémoire de l'ancien Président de cette Assemblée, le Finlandais Harri Holkeri, décédé le 7 aout 2011.

« Travailler ensemble pour l'humanité » a été le thème du dernier discours de Joseph Deiss en sa qualité de Président de la 65ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies. Trois grands domaines ont caractérisé son mandat. Il s'agit de la réduction de la pauvreté et la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement ; ensuite de l'économie verte et le développement durable et enfin la gouvernance globale.

« Avec la réunion de haut niveau sur les objectifs du Millénaire pour le développement nous avons souligné notre détermination à tenir la promesse de diminuer de moitié la pauvreté d'ici à 2015 » a-t-il indiqué. L'ancien Président de la Suisse s'est employé à promouvoir l'économie verte, le développement durable et la gouvernance globale. Il a évoqué les efforts fournis pour augmenter la présence des Nations Unies dans les situations de crise notamment en Haïti, en Côte d'Ivoire ou plus récemment en Libye. Le Président de la 65ème session de l'Assemblée générale a aussi exprimé son émotion et sa grande satisfaction sur l'admission de la République du Soudan du Sud comme 193ème membre de l'Assemblée générale.

Avant de céder sa place à son successeur, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, du Qatar, Joseph Deiss a invité la communauté internationale à dégager l'intérêt commun, à défendre les valeurs fondamentales et enfin à répondre aux vraies préoccupations des peuples.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...