Assemblée générale de l'ONU : Deiss satisfait des progrès réalisés

Écouter /

Joseph Deiss, Président de la 65ème session de l'Assemblée générale (UN-Photo/Evan Schneider)

Arrivé à la fin de son mandat, Joseph Deiss, le Président de la 65ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, estime que cette année a été riche en expérience et en innovations. Il cite l'arrivée d'un nouveau membre à l'Assemblé générale. Il s'agit du Soudan du Sud qui a mené son référendum avec beaucoup d'engagement de l'ONU. Selon lui, mettre fin à une guerre civile au Soudan qui a couté des centaines de milliers de vies est une histoire qu'on peut considérer comme un succès pour les Nations Unies.

L'ancien Président de la Suisse a ajouté que les Nations Unies lui plaisent aussi lorsqu'elles s'engagent pour nos valeurs qui doivent être proclamées partout. Cela a été fait par exemple avec la suspension de la Libye au Conseil des droits de l'homme et de l'intervention de la communauté internationale dans ce pays dans le cadre de la responsabilité de protéger.

Concernant la gouvernance mondiale, Joseph Deiss a expliqué que les pays du monde sont placés aujourd'hui devant des défis qui sont globaux et qui ne peuvent pas être résolus par des actions isolées et individualistes mais qui nécessitent des stratégies globales. Il a aussi souligné l'importance de la réforme du Conseil de sécurité sans laquelle les Nations Unies vont, selon lui, perdre progressivement leur crédibilité. Sur cette question épineuse, le diplomate suisse aura su contourner les limites du mandat du Président de l'Assemblée générale. Comme ce mandat ne lui accordait qu'un simple rôle de facilitateur, Joseph Deiss a créé un groupe d'amis, dont la composition s'est élargie peu à peu, pour faire avancer le débat et jeter les bases d'un accord.

Pour l'universitaire suisse, sa plus grande déception est de ne pas pouvoir répondre à tous les espoirs de ceux qui souffrent, en particulier ceux dont la dignité est atteinte.

(Extrait sonore : Joseph Deiss, Président de la 65ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...