Handicapés : renforcer la mise en œuvre de la Convention

Écouter /

La quatrième Conférence des Etats parties à la Convention relative aux droits des personnes handicapées clôture ce vendredi ses travaux, à New York. Durant trois jours, les représentants des États et des ONG ont planché sur l'application de la Convention grâce à la participation, la création d'emplois et la coopération internationale. La conférence avait pour objectif de partager des idées et des expériences en vue d'élaborer des cadres législatifs nationaux en faveur du milliard de personnes handicapées recensées dans le monde.

Lors de la séance d'ouverture, le 7 septembre, la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies,Asha Rose Migiro, avait jugé nécessaire, alors que 2015, date butoir de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) se rapproche, de continuer de se concentrer sur la contribution potentielle des personnes handicapées à ces objectif. Selon elle, les « murs de la discrimination sont tombés avec l'entrée en vigueur en mai 2008 de la Convention ».

Adoptée le 13 décembre 2006 par l'Assemblée générale des Nations Unies, la Convention relative aux droits des personnes handicapées a pour objet de « promouvoir, protéger et assurer la pleine et égale jouissance de tous les droits de l'homme et de toutes les libertés fondamentales par les personnes handicapées et de promouvoir le respect de leur dignité intrinsèque ».

Dans son dernier rapport sur l'état de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, auquel ont fait référence nombre de délégations, le Secrétaire général indique que 149 pays ont signé la Convention, que 103 l'ont ratifiée.

Nombre de délégations ont fait remarquer qu'avec près d'un milliard de personnes handicapées dans le monde, dont 80% vivent dans les pays en développement, il est essentiel de promouvoir une coopération internationale efficace pour améliorer les conditions de vie de ces personnes en leur permettant notamment un meilleur accès à l'emploi.

Lors du débat général, plusieurs délégués ont énuméré les différentes mesures prises dans leurs pays pour garantir la pleine mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, dans des domaines de la représentation politique, de la santé, de l'accès à l'information, de la sensibilisation, de l'éducation, de l'emploi, des revenus, de la culture. Des mesures encourageantes, mais qui doivent être suivies d'effets et permettre, au quotidien, de changer concrètement la vie des personnes handicapées.

(Extrait sonore : Alexandre Cotte, responsable pour le renforcement des capacités au sein de l'Alliance internationale des personnes handicapées; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...