Syrie: le Conseil des droits de l'homme organisera une session spéciale le 22 août

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU tiendra lundi 22 août une session spéciale sur la situation en Syrie, à la demande de l’Union européenne, des pays arabes, et des Etats-Unis.

Selon le porte-parole du Conseil des droits de l'homme de l’ONU, la demande de session spéciale du Conseil, une procédure peu fréquente, a été déposée par 24 pays membres, soit plus du tiers nécessaire pour convoquer les 47 membres du Conseil des droits de l’homme dont le siège est à Genève. « L’Arabie saoudite, la Jordanie, le Qatar et le Koweït font partie des pays ayant appelé à la convocation », souligne Cédric Sapey.

Les pays à l'origine de cette session spéciale entendent ainsi maintenir la pression en raison de la dégradation de la situation en Syrie.

Les membres du Conseil devraient s’accorder sur une résolution condamnant notamment la répression en Syrie et demandant l’ouverture d’une enquête sur les violences des forces syriennes contre les opposants au régime de Damas. Lors d’une session spéciale le 29 avril dernier, le Conseil des droits de l’homme avait déjà condamné la Syrie pour avoir ouvert le feu sur des manifestants pacifiques et avait demandé l’ouverture d’une enquête sur d’autres crimes présumés.

(Extrait sonore : Cédric Sapey, porte-parole du Conseil des droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers, Droit et crime.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...