Somalie: risque d'épidémie de choléra

Un enfant somalien reçoit des soins (UN-Phto/Stuart Price)

Les Nations Unies mettent en garde depuis quelques jours contre les risques d'une épidémie de choléra en Somalie. L'épidémie, qui a déjà tué au moins 181 personnes depuis le début de l'année, pourrait se propager dans le reste du pays en raison des mouvements de population massifs dus à la famine.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'inquiète surtout des répercussions des déplacements de Somaliens mais aussi des conditions de vie des populations. Une situation qui fait craindre une propagation d'une maladie qui peut éventuellement causer facilement des décès. « Quand on sait que les cas de diarrhée aigüe touchent beaucoup plus les enfants de moins de cinq ans, cela fait craindre le pire », prévient Michael Yao, Conseiller à la santé publique de l'OMS.

Selon les chiffres de l'OMS, environ 4 272 cas de diarrhée ont été signalés dans un hôpital de Mogadiscio depuis le début de l'année, avec 181 décès, soit « environ deux à trois fois » plus que ce qui a été observé il y a un an.

La moitié des victimes étaient des enfants de moins de deux ans, selon l'OMS, qui indique que cette tranche d'âge est particulièrement vulnérable.

« L'afflux massif de personnes dans Mogadiscio et le nombre croissant de cas de diarrhée aqueuse aiguë dans des zones urbaines surpeuplées exposent à une grave menace de choléra, qui est une maladie mortelle et contagieuse et surtout pour les enfants dénutris », a indiqué pour sa part une porte-parole de l'UNICEF, Marixie Mercado.

(Interview : Michael Yao, Conseiller à la santé publique de l'OMS; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...