Somalie : le Conseil de sécurité encouragé par le retrait des milices Al-Shabaab de Mogadiscio

Une rue déserte au centre de Mogadiscio, suite au départ des Al-Shabaab (UN-Photo/Stuart Price)

Le Conseil de sécurité a examiné mercredi matin la situation en Somalie. Les quinze ont entendu par vidéoconférence l'intervention du Représentant spécial des Nations Unies qui se trouvait à Mogadiscio. Augustine Mahiga a souligné que le processus de paix en Somalie et la Somalie elle-même se trouvent à un tournant crucial avec le début de l'application de la feuille de route pour les douze prochains mois. Augustine Mahiga a exhorté la communauté internationale à financer à 100% les opérations humanitaires.

Le Représentant spécial a fait valoir que le retrait des milices Al-Shabaab de Mogadiscio n'est nullement une manœuvre tactique, mais un véritable succès dont il faut tirer parti. Le retrait récent et inattendu du groupe d'insurgés d'Al-Shabaab de Mogadiscio est un événement important qui présente à la fois de grands défis, mais aussi des opportunités, a-t-il observé. Pour la première fois, depuis longtemps le Gouvernement fédéral transitoire a la possibilité d'exercer son autorité sur l'ensemble de Mogadiscio, a-t-il poursuivi. Ceci est une évolution bienvenue qui, si elle est gérée efficacement, permettra d'accélérer les gains politiques ainsi que la fourniture d'assistance humanitaire bien nécessaire aux milliers de déplacés qui, en désespoir de cause, ont trouvé refuge à Mogadiscio pour échapper à la famine dévastatrice.

Lors de cette même réunion présidée par Hardeep Singh Puri, Représentant permanent de l'Inde qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité pendant le mois d'août, le Conseil a aussi entendu Catherine Bragg, Coordinatrice adjointe des affaires humanitaires des Nations Unies.

(Extrait sonore : Augustine Mahiga, Représentant spécial des Nations Unies en Somalie)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...