Reykjavik se joint au réseau des villes créatives de l'UNESCO

Reykjavik est désormais une « ville de littérature ». La capitale islandaise vient de se joindre au réseau des villes créatives de l'UNESCO, et pour cause, bien qu'elle ne compte que 200.000 habitants, cette capitale nordique est dotée d'un héritage littéraire extraordinaire.

Les Sagas, l'Edda et l'Islendingabok, Libellus islandorum (Le livre des Islandais), autant de titres qui font partie de son héritage littéraire médiéval remarquable qui a contribué à l’éducation, à la préservation et à la promotion littéraire de cette ville. Mais Reykjavik est particulièrement appréciée pour l'accent mis sur le rôle central que joue la littérature dans le paysage urbain moderne, la société contemporaine et la vie quotidienne des citoyens.

Le réseau des villes créatives a été lancé par l'UNESCO en 2004 afin de promouvoir le développement économique social et culturel des villes à travers le monde, qu'elles se trouvent dans les pays en développement ou dans les pays développés.

A une époque où plus de la moitié des habitants de la planète habite dans les villes, le réseau des villes créatives est ancre dans la notion que la culture joue un role important dans le renouvèlement urbain.

Avec Reykjavik, le Réseau des villes créatives compte désormais 29 membres. La ville rejoint ainsi Edimbourgh, Melbourne, Iowa City et Dublin pour enrichir le Réseau de ses meilleures pratiques littéraires.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...