RDC : des rapatriés congolais deviennent propriétaires fonciers

(Source: France Diplomatie)

En République démocratique du Congo, dans la province du Sud Kivu, les rapatriés congolais en territoire d'Uvira et de Fizi deviendront désormais propriétaires des maisons ou des abris construits qu'ils ont reçus du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Le HCR a remis à un groupe de 68 d'entre ces rapatriés des certificats d'enregistrement, ou des titres de propriété parcellaire délivrés par le gouvernement congolais. Les cérémonies de remise officielle se sont déroulées le 14 août au centre de transit de Kavimvira en présence du gouverneur de la province du Sud Kivu, Marcellin Chishambo. Selon le HCR, il s'agit d'une première dans le processus de rapatriement entamé depuis 2008 dans cette région de l'Est de la RDC, une région confrontée souvent aux multiples problèmes des conflits fonciers.

Pour le représentant régional du HCR en RDC, Mohamed Boukry, c'est un grand jour. « Avec Son Excellence Monsieur le gouverneur nous avons accompli je crois un acte dont rêvent tous les refugiés, parce qu'on parle toujours d'un retour en toute sécurité, et le HCR ajoute dignité » a-t-il déclaré. La sécurité a permis, selon lui, à ces rapatriés là de se décider volontairement à retourner dans leur pays. « La dignité, c'est de les traiter comme ils ont été traités par les autorités provinciales, mais aussi en perpétuant un engagement du gouvernement congolais en faveur de ces citoyens qui rentrent, ainsi c'est ça la dignité. C'est de récupérer toute sa dignité et retrouver la terre des ancêtres pour pouvoir bâtir l'avenir ensemble avec toutes les communautés qui certaines n'ont pas quitté, d'autres se sont malheureusement déplacées à l'intérieur de leur propre pays » a-t-il ajouté. Mohamed Boukry croit que ceux qui sont revenus d'un autre pays ont énormément de mérite, parce qu'ils ont déjà franchi un pas très important en décidant de retourner. Mais lorsqu'ils sont accueillis ainsi, il estime que c'est le grand bonheur, c'est le but ultime de la protection internationale des refugiés.

A cette occasion, le gouverneur de la Province du Sud Kivu a lancé un appel aux autres réfugiés congolais se trouvant encore dans les camps en Tanzanie et au Burundi d'être motivés par cet acte pour retourner au pays volontairement et s'inscrire au processus.

(Extrait sonore : Mohamed Boukry, Représentant régional du HCR en RDC ; propos recueillis par Fiston Ngoma de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...