Plaidoyer pour une stratégie internationale contre les maladies non transmissibles

Le docteur Abdoul Aziz Kassé

L'invité de Fréquence santé cette semaine est le docteur Abdoul Aziz Kassé. Ce cancérologue sénégalais, véritable militant contre le tabagisme et le cancer, était récemment de passage à New York pour participer à la réunion préparatoire du Sommet contre les maladies non transmissibles.

Ce sommet, organisé en septembre à la veille de la réunion annuelle de l'Assemblée générale de l'ONU, cherche à établir une convention pour aider à lutter contre les maladies non transmissibles qui sont aujourd'hui les principales causes de décès à travers le monde et qui sont en augmentation.

« Pendant longtemps on a cru, faussement, que les maladies non transmissibles n'étaient pas du tout fréquentes : on s'est trompé. Et donc aujourd'hui est venu le temps de dire qu'il faut une alliance internationale pour se donner une stratégie pour lutter contre autant de malheur », a déclaré le Docteur Kassé dans une interview à la Radio des Nations Unies.

Appliquer les dispositions de la Convention contre le tabac; favoriser la détection et le traitement précoce du cancer du col et du sein; encourager la vaccination; rajouter les médicaments anticancéreux sur la liste des médicaments essentiels de l'OMS pour faciliter leur mise à disposition et pour en produire des versions génériques; autant de mesures relativement simples et accessibles, que prône le Docteur Abdoul Aziz Kassé pour réduire le nombre de morts dues au cancer, si la volonté internationale s'accorde pour les mettre en œuvre.

Au micro de la Radio des Nations Unies, il explique en plus de détail les cinq points de la stratégie qu'il propose.

(Interview : Docteur Abdoul Aziz Kassé, chirurgien oncologue chargé du plaidoyer contre le tabagisme pour l'American Cancer Society; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Classé sous Fréquence santé, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...