L’ONU préoccupée par l’impact sonore des humains sur la faune marine

Beaucoup d’espèces marines dépendent principalement des sons comme source d’informations sur leur environnement, de la même façon que les hommes dépendent de la vue pour se diriger.

Or le bruit généré par les activités humaines dans les océans à travers le monde aurait un impact sur le bien-être de la faune marine, réduisant sa capacité à trouver de la nourriture, à s’accoupler ou à éviter les prédateurs.

Bien que très peu d’éléments scientifiques existent pour etayer cette thèse,la question demeure préoccupante surtout avec l'industrialisation croissante des océans.

C'est d'ailleurs pourquoi cette question sera au centre d’une réunion organisée par l'UNESCO, l'Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture à Paris, du 30 août au 1er septembre.

Des chercheurs et des représentants du secteur privé et d’institutions militaires profiteront de cette rencontre pour planifier l’Expérimentation internationale pour un océan silencieux (IQOE) prévue sur dix ans et destinée à combler les lacunes scientifiques dans ce domaine.

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...