Libye : le PAM a besoin de moyens pour maintenir son opération d'urgence

Un bateau affrété par le PAM, en route vers Mistrata (Photo: Christiane Berthiaume/PAM)

Depuis le début de la crise en Libye, le Programme alimentaire mondial (PAM) a aidé 550 000 personnes. Le PAM compte maintenir son opération d'urgence également en Tunisie et en Égypte jusqu'en février. Mais, pour cela il manque toujours 30 millions de dollars.

Malgré certaines informations contradictoires, la Libye semble connaître les dernières heures du régime Kadhafi. Dans la capitale, Tripoli où on lieu les derniers affrontements, les magasins et les pharmacies sont fermés. Les prix des denrées alimentaires sont en hausse à cause du manque de carburant.

Le PAM a envoyé un bateau à Bengazi chargé de 500 tonnes de nourriture destinée à 150 000 personnes dans la région de Zilten et une mission interagence se rendra à Zilten le 24 août pour évaluer la situation ainsi que les besoins de la population dans cette région qui était jusque là inaccessible aux humanitaires.

Le PAM voudrait atteindre la ville de Gharyan située à 80 kilomètres au Sud de Tripoli pour y distribuer 487 tonnes d'aide alimentaire qui étaient pré-positionnées au Sud de la Tunisie pour couvrir les besoins de 30 000 Libyens.

(Extrait sonore : Christiane Berthiaume, porte-parole du PAM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...