FAO : en quête de mesures concrètes pour la Corne d'Afrique

A Rome, l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation, (FAO) a tenu ce jeudi i une réunion opérationnelle de haut niveau sur la crise dans la Corne de l'Afrique.

Cette réunion, à laquelle ont été conviés les ministres de l’agriculture des 191 Etats Mmembres de la FAO ainsi que des hauts responsables des organisations économiques régionales, de l’Union africaine, du NEPAD, et d’autres partenaires, avait pour objectifs de faire le point sur l’évolution de la situation, sur les mesures en cours, les besoins et les déficits durant la crise.

 Surtout, il était question d'identifier des programmes et projets concrets, s’appuyant sur des plans déjà préparés et des mesures efficaces qui devront être déployées à grande échelle par les gouvernements de la Corne de l’Afrique et leurs partenaires humanitaires et de développement pour répondre aux besoins immédiats des populations tout en affrontant les causes profondes de la crise.

Pour Jacques Diouf, le Directeur général de la FAO, la crise actuelle est due au sous-investissement dans l’agriculture et le développement rural.

« Des plans d'investissement complets et déjà approuvés sont disponibles, mais c'est leur financement qui fait défaut. Si les gouvernements et leurs partenaires donateurs n'investissent pas maintenant, la famine épouvantable que nous tentons de combattre maintenant reviendra à nouveau et ce sera une honte pour la communauté internationale, » a souligné le chef de la FAO lors de son discours d'ouverture.

La réunion a examiné les plans existants et les exemples de mesures en cours fructueuses qui permettront aux populations de se relever de la crise. Elle s'est penchée sur les interventions visant à affronter les pénuries immédiates, et au niveau des villages, la collecte d’eau à petite échelle, l’irrigation et les installations de stockage, ainsi que les projets et programmes visant à forer des puits le long des itinéraires de pâturage, des routes de desserte rurales, et à distribuer des semences et engrais aux agriculteurs, ainsi que des aliments pour les animaux et des vaccins aux éleveurs.

Cette réunion qui fait suite à la réunion d’urgence au niveau ministériel sur la Corne de l’Afrique qui s’est tenue à Rome le 25 juillet 2011, servira également à préparer le terrain aux conférences des donateurs des Nations Unies et de l’Union africaine.

(Extrait sonore : Jacques Diouf, Directeur général de la FAO)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...