Droits de l'homme/Côte d'Ivoire : l'ONUCI dresse un bilan contrasté

L'ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo, lors de son arrestation (UN-Photo/Basile Zoma)

Selon l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) vingt-six exécutions sommaires ont eu lieu en un mois. Guillaume Ngueffa, le responsable des droits de l'homme au sein de l'ONUCI, a souligné, lors d'un point de presse que ces graves incidents ont impliqué principalement des éléments identifiés comme membres de la nouvelle armée créée par le président Alassane Ouattara.

Guillaume Ngueffa qui a aussi évalué les conditions de détention du couple Gbagbo et des proches de l'ancien Président. Une mission s'est récemment rendue à Bouna, Boundiali, Odienné et Korhogo. Il en ressort, qu'en gros les conditions de détention sont plutôt acceptables ou bonnes, à l'exception de celles constatées à Bouna.

(Extrait sonore : Guillaume Ngueffa, responsable des droits de l'homme au sein de l'ONUCI; propos recueillis par Lazare Essoh, ONUCI FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...