Darfour : 400 000 déplacés ont besoin d'une aide humanitaire urgente

Femme vivant dans un campement © CICR / B. Heger

Au Jebel Marra Ouest, dans la province soudanaise du Darfour Ouest, la Mission hybride des Nations Unies et de l'Union africaine pour le Darfour (MINUAD), en partenariat avec des agences humanitaires, a effectué une mission d'évaluation des besoins humanitaires dans une dizaine de villages.

Selon Oriano Micaletti, chef de l'unité humanitaire et de la protection des civils de la MINUAD, il y aurait environ 400 000 déplacés qui ont besoin d'une aide humanitaire urgente dans cette région, privée de toute assistance extérieure en raison des conflits qui l'affectent depuis 2009.

Cette mission au Jebel Marra Ouest a eu lieu du 7 au 14 août. Elle fait partie de « L'opération panier de printemps » lancée en mai dernier par la MINUAD, afin d'améliorer l'accès des humanitaires dans les zones de conflit isolées.

Bien que les humanitaires aient pu accéder aux communautés de Golo, Kilin, Sarong, Golol, Thus et Nertiti, les communautés de Kutrum et de Kiwilia sont demeurées inaccessibles pour des raisons de sécurité.

La mission a permis à l'équipe humanitaire de mesurer les principaux besoins, notamment établir des « comités humanitaires communautaires » avec les populations des différents villages, afin que ceux-ci aident à la distribution de l'aide; et effectuer une première distribution d'aide, notamment de suppléments nutritionnel, d'eau purifiée, d'ustensiles de cuisine, de savon, de bâches en plastique et de couvertures.

Une fois achevée, l'évaluation des humanitaires permettra de mettre en place un soutien humanitaire plus consistant.

(Extrait sonore : Oriano Micaletti, chef de l'unité humanitaire et de la protection des civils de la MINUAD ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...