Crise en Somalie: le Conseil de sécurité pour une solution durable

Le Conseil de sécurité

Dans une déclaration présidentielle, l'Ambassadeur indien Hardeep Singh Puri qui préside le Conseil de sécurité pour ce mois d'août, a indiqué que les membres du Conseil insistent sur la participation des groupes somaliens à la réunion consultative prévue le mois prochain pour chercher à parvenir à un accord sur une feuille de route d'actions prioritaires que les Institutions fédérales de transition devraient réaliser l'année prochaine.

Les membres du Conseil de sécurité saluent les récentes améliorations de la situation sécuritaire à Mogadiscio, la capitale somalienne grâce aux efforts de l'AMISOM, la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie ainsi que les forces de sécurité du pays.

Les Institutions fédérales de transition, devraient, selon le Conseil, capitaliser cette amélioration de la sécurité pour se focaliser d'urgence sur fourniture des services de base et la bonne gouvernance pour le bien-être de la population somalienne.

A travers cette déclaration présidentielle, les membres du Conseil de sécurité se disent très préoccupés par l'instabilité qui perdure en Somalie et qui a entrainé plusieurs problèmes parmi lesquels le terrorisme, la piraterie, les prises d'otages ainsi qu'une situation humanitaire très difficile. A cet égard, le Conseil de sécurité lance un appel d’urgence à davantage de contributions internationales au fonds consacré par les Nations Unies à la lutte contre la famine qui a déjà fait des dizaines de milliers de morts en Somalie.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...