Côte d'Ivoire : la lutte contre les armes légères pour un retour à la sécurité

Loco de la Commission nationale de lutte contre la prolifératrion des armes légères et de petit calibre en Côte d'Ivoire

En Côte d'Ivoire la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ComNat-CI) vient de lancer une campagne contre l'insécurité et le grand banditisme à travers une campagne de sensibilisation pour le dépôt volontaire des armes.

Selon Anzian Kouadja, le Secrétaire exécutif adjoint de la ComNat-CI, il s'agit d'un projet-pilote dans les communes d'Abobo et Attécoubé qui prône une approche communautaire. La collecte devrait avoir lieu début septembre.

Anzian Kouadja souligne que le projet vise non seulement à inciter tous les acteurs à déposer les armes de façon volontaire, mais aussi à sensibiliser les Forces républicaines à l'usage abusif de leurs armes.

L'objectif, à terme, est de procéder à la collecte des armes par un dépôt volontaire de la part de ceux qui ne devraient plus en détenir.

La ComNat-CI est l'établissement public en charge d'assister le gouvernement de Côte d'Ivoire dans la conception et la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre.

(Extrait sonore : Anzian Kouadja, le Secrétaire exécutif adjoint de la ComNat-CI ; propos recueillis par Brou Konan Bertin d'ONUCI –FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...