Côte d'Ivoire : éclairage sur la sortie de crise par le porte-parole du gouvernement Koné Bruno

Au micro de nos confères d'ONUCI FM, Bruno Koné, Ministre de la poste, des technologies de l'information et de la communication et porte-parole du gouvernement de la Côte d'ivoire, apporte un éclairage sur le statut de l'Assemblée nationale et des députés, sur celui de Laurent Gbagbo ainsi que sur la nomination des membres de la Commission dialogue vérité et réconciliation, et ainsi que celle des membres de la Commission électorale indépendante.

Concernant la décision du Président Ouattara de « retourner au texte » et de considérer les mandats des députés comme étant terminés et leurs salaires suspendus, Koné Bruno déclare que «dans tous les cas de figure aujourd'hui il n'y a pas d'Assemblée nationale» dans son pays. Selon lui , après la crise qu'a traversée son pays ces dernières années et les récentes élections, y aurait un vide dans les textes par rapport aux mandats des députés. Ceux-ci se seraient achevés en 2005, mais contrairement à celui du Président, qui a été prorogé autant par les Accords de Ouagadougou que par les résolutions de l'ONU, ceux des députés n'ont fait l'objet d'aucune prorogation.

Sur le statut de Laurent Gbagbo, actuellement assigné à résidence, le Ministre annonce que la Justice œuvre à sa transformation vers un statut d'inculpé, ce qui devrait se faire dans les jours qui suivent.

Enfin, pour ce qui est des nominations des membres de la Commission dialogue vérité et réconciliation, et de ceux de la Commission électorale indépendante, elles sont en cours souligne le Ministre.

(Interview : Bruno Koné, Ministre de la poste et des technologies de l'information et de la communication et porte-parole du gouvernement ; propos recueillis par Adam Soro d'ONUCI FM)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...