Côte d'Ivoire: 26 exécutions sommaires en un mois, la société civile se prononce

Des soldats de la Forces républicaines de la Côte d'Ivoire (UN-Photo/Basile Zoma)

En Côte d'Ivoire, la Division des droits de l'homme de l'ONUCI, l'Opération des Nations Unies, a annoncé lors d'un point de presse jeudi que « 26 cas d'exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires » avaient étés relevés entre le 11 juillet et le 10 août.

Selon Guillaume Ngefa, chargé des droits de l'homme au sein de l'ONUCI, de « nombreuses violations des droits de l'homme » ont impliqué « principalement » des éléments identifiés par les habitants comme appartenant aux Forces républicaines (FRCI).

Pour Eric Aimé Semian, président de l'Action pour la protection de défense de l'homme (APDH), peu importe les auteurs de ces exactions. Ce qui compte c'est qu'ils répondent de leurs actes.

(Extrait sonore: Eric Aimé Semian, le président de l'APDH; propos recueillis par Delphine Bohews Fean, d'ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...