Corne de l'Afrique : l'UNICEF exhorte à réduire le coût du transport de l'aide

Des réfugiés somaliens dans le nord-est du Kenya

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé mardi les compagnies transports à réduire les coûts de transport de l’aide humanitaire dans la Corne de l’Afrique où 12,4 millions de personnes sont affectées par la sécheresse et la faim.

Alors que les fonds peinent à être récoltés pour financer les opérations humanitaires, plusieurs compagnies aériennes ont proposé ces dernières semaines des coûts réduits pour le transport de dizaines de tonnes d’aide humanitaire de l’UNICEF destinées à la Corne de l’Afrique, a indiqué une porte-parole de l’UNICEF, Marixie Mercado, lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse.

Les compagnies telles que British Airways, Lufthansa, UPS et Virgin ont offert de transporter entre 15 et 50 tonnes par semaine pendant une période limitée. De même, Cargo Lux a offert de transporter 107 tonnes d’aide du Luxembourg à Nairobi. L’UNICEF cherche à multiplier ce type d’opérations avec d’autres compagnies de transport, a expliqué la porte-parole.

Marixie Mercado a rappelé que plus de 2,3 millions d’enfants sont affectés par la malnutrition aigüe dans la Corne de l’Afrique. Plus de 500.000 enfants sont susceptibles de mourir si l’assistance ne leur parvient pas dans les prochaines semaines, a-t-elle insisté.

L’UNICEF manque de plus de 200 millions de dollars sur son appel humanitaire de 340 millions de dollars pour la Corne de l’Afrique. Pour l’ensemble des agences, le manque de fonds est de 1,4 milliard de dollars, a souligné mardi le Bureau de coordination affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...