Corne de l'Afrique : les ponts aériens humanitaires se multiplient

Un enfant réfugié en Ethiopie

Face à l’urgence de la situation, les agences humanitaires des Nations Unies continuent d’accélérer l’acheminement de l’aide humanitaire destinée aux 13 millions de personnes affectées par la faim et la sécheresse dans la Corne de l’Afrique.

Mardi, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une série de neuf vols à destination de Mombasa, au Kenya, afin de pré-positionner un total de 800 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique, assez pour nourrir 1,6 million de personnes pendant une journée. Les biscuits seront ensuite acheminés vers les populations vulnérables dans toute la Corne de l’Afrique.

Lundi soir, un avion cargo a atterri à Nairobi avec, à son bord, 47 tonnes de Plumpy Sup, un complément alimentaire hautement nutritif à base de pâte d’arachide. Cela permettra de nourrir près de 16.500 enfants malnutris de moins de cinq ans pendant un mois.

Entre le 27 juillet et 3 août, près de 86 tonnes de Plumpy Sup ont été transportées vers Mogadiscio, soit assez de vivres pour nourrir plus de 30 000 enfants malnutris de moins de cinq ans pendant un mois.

Au cours des deux prochains mois, le PAM prévoit de livrer 2 000 tonnes de Plumpy Sup, 2 000 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique et jusqu’à 10 000 tonnes de « Super céréale » par voie aérienne et par voie terrestre vers la Somalie afin de venir en aide à ceux qui souffrent de la faim, en particulier les enfants vulnérables âgés de moins de cinq ans. La « Super céréale » est un aliment à base de maïs et de soja, et enrichi en micronutriments essentiels, en lait en poudre, en sucre et en matière grasse. Elle est utilisée pour les enfants âgés de 6 à 23 mois qui sont modérément malnutris.

En Ethiopie, les distributions de vivres ont commencé pour les réfugiés somaliens transférés vers le camp de Haloweyn, qui vient d’ouvrir. Il est prévu que le camp accueille près de 15 000 personnes d’ici à la fin du mois. Le PAM fournit également une alimentation complémentaire à tous les enfants de moins de cinq ans dans les camps de réfugiés et dans le centre de transit – ce qui représente un total d’environ 42 000 enfants.

Au Kenya, le premier cycle des distributions générales de nourriture du mois d’août a commencé dans les camps pour les réfugiés enregistrés. Les nouveaux arrivants reçoivent une ration d’une journée de biscuits et des rations générales pour 21 jours. Cette distribution est renouvelée après 21 jours si les réfugiés ne sont toujours pas enregistrés.

Les dons en ligne en réponse à l’appel lancé par le PAM pour la Corne de l’Afrique ont dépassé les 3 millions de dollars. Plus de 34 500 donateurs ont donné en moyenne environ 90 dollars chacun, via des dons en ligne ou par SMS. Le secteur privé, dont Unilever, DSM, Cargill, Bloomberg, National Geographic et Idexx, mobilisent leurs employés afin qu'ils participent à cette levée de fonds.

Pour financer ses opérations dans la Corne de l’Afrique, le PAM a encore besoin de 250 millions de dollars. Le PAM a déjà reçu une somme équivalente en contributions provenant principalement de bailleurs de fonds et de Gouvernements.

(Interview : Marie Wentzell, porte-parole du PAM ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...