Soudan : le Conseil de sécurité décide du retrait effectif de la MINUS

110711-conseil-minus

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à la mi-journée, à New York, la résolution 1997. Par ce texte, les quinze décident, à l'unanimité le retrait effectif le 11 juillet 2011 de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS). Ils invitent le Secrétaire général à retirer tous les effectifs militaires et civils de la MINUS, autres que ceux nécessaires à la liquidation de la Mission, d'ici au 31 août 2011. Ban Ki-Moon à qui il est aussi demandé de  transférer le personnel, le matériel, les fournitures et les autres biens appropriés de la MINUS à la nouvelle Mission des Nations Unies au Soudan du Sud et à la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei.

Quatre ambassadeurs sont intervenus à l'issue du vote pour expliquer la position de leur pays : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France. La France dont le Représentant permanent auprès des Nations Unies, Gérard Araud a résumé le sentiment général du Conseil. Après avoir rendu hommage au personnel de la MINUS, le diplomate français a déploré que l'adoption de la résolution 1997 sur le retrait de la Mission des Nations Unies au Soudan intervienne alors qu'un cessez-le-feu n'a toujours pas été signé au Kordofan méridional, et alors que les populations civiles continuent de souffrir des combats et que l'accès humanitaire n'a pas été rétabli. Qui plus est, la situation au Nil bleu reste source d'inquiétude. D'où l'exhortation adressée au gouvernement soudanais.

 A noter que  l'adoption de la résolution 1997 intervient trois jours à peine après la création de la Mission des Nations Unies en Soudan du Sud et moins de 48 heures après la naissance officielle du nouvel Etat.

 (Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...