Séminaire de l’ONU à Budapest sur les médias et la paix au Moyen-Orient

Kiyotaka Akasaka, Secrétaire général adjoint des Nations Unies à l’information

Un séminaire sur les médias internationaux et le processus de paix au Moyen-Orient s'est tenu ce mardi et ce mercredi à Budapest, en Hongrie, sous l'égide du Département de l’information des Nations Unies (DPI) et du gouvernement hongrois.

Les participants de ce séminaire viennent de diverses régions du monde, en particulier d’Israël et du Territoire palestinien occupé. Il s’agit d’anciens responsables politiques, de membres de la société civile, de représentants des principaux médias internationaux et régionaux, d’universitaires et de responsables de l’ONU.

« En tant que membres des médias et représentants de la société civile, vous jouez un rôle vital pour susciter la prise de conscience du public et pour promouvoir la compréhension mutuelle entre les Palestiniens et les Israéliens. Je suis très encouragé par le fait que vous soyez réunis pour explorer et approfondir de nouvelles voies de dialogue et de sensibilisation », a dit le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un message lu par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies à l’information, Kiyo Akasaka.

« Vous vous réunissez à un moment clé du processus de paix. La poursuite de l’impasse dans les négociations de paix est source de préoccupation. Les changements historiques dans la région ne font que souligner l’urgence d’agir », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Kiyo Akasaka a souligné que l’objectif de ce séminaire était à la fois de sensibiliser l’opinion publique sur la question de la Palestine et d’encourager le dialogue et la compréhension entre les Israéliens et Palestiniens.

Au cours des deux jours de séminaire, les participants doivent notamment discuter de l’état actuel des discussions de paix entre Israéliens et Palestiniens ainsi que du rôle particulier et de l’impact de la télévision et des photographes dans la couverture du conflit.

« L’objectif de ce séminaire est d’examiner le rôle des médias pour faire avancer le processus de paix », a dit Kiyo Akasaka.

(Interview : Kiyo Akasaka, Secrétaire général adjoint des Nations Unies à l’information; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...