RDC : la MONUSCO réaffirme son engagement à pacifier le Nord-Kivu

Le Commandant des forces de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), le Général Chander Prakash, a réaffirmé, jeudi 30 juin à Goma, la détermination des Casques Bleus à sécuriser les civils et les opérations électorales ainsi qu'à diminuer l'activisme des groupes armés locaux et étrangers pendant et après la période électorale.

Le Général Chander Prakash a expliqué le but de l'opération militaire des Casques Bleus en cours dans la province du Nord-Kivu. «Amani yetu (notre paix) c'est une opération qui vise à amener le calme. Nous faisons des patrouilles de nuit et jour dans des endroits où nous n'étions pas et surtout des endroits où il y a l'activisme des groupes Maï-Maï Pareco. Nous avons au moins 500 Casques Bleus indiens, la force spéciale des Jordaniens ainsi que les Népalais.» Selon lui, cette opération a été planifiée en coordination avec l'armée congolaise (FARDC) suite aux informations faisant étant de pillages menés par des groupes armés dans cette région.

L'opération « Amani yetu » se déroule depuis lundi 27 juin dans certaines parties des territoires de Lubero et Beni, au Nord-Kivu, afin de sécuriser la population. Cette partie de la province du Nord-Kivu est en proie à l'insécurité attribuée aux rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ou aux miliciens Maï-Maï.

(Mise en perspective : Sifa Maguru de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...