RCA : le Conseil de sécurité examine le rapport de Ban Ki-moon

Ambassadeur Jan Grauls, Représentant permanent de la Belgique auprès des Nations Unies

Les membres du Conseil de sécurité se sont réunis ce matin à New York pour examiner le rapport du Secrétaire général sur la situation en République centrafricaine et sur les activités du Bureau intégré de l'ONU pour la consolidation de la paix dans ce pays (BINUCA). Ce document qui a été présenté aux quinze par Margaret Vogt, la nouvelle Représente spéciale de Ban Ki-moon en RCA, recommande, entre autres, que le pays se dote de solides institutions démocratiques. Présent dans la salle, l'Ambassadeur de la Belgique Jan Grauls, en sa capacité de Président de la formation RCA de la Commission de consolidation de la paix, a attiré l'attention du Conseil de sécurité sur le programme du Gouvernement de la RCA.

Dans son rapport, le Secrétaire général des nations Unies, félicite toutes les parties prenantes d'avoir organisé avec succès les élections présidentielle et législatives et d'avoir assuré leur déroulement dans un climat pacifique. Toutefois, la quasi absence d'opposition politique au sein des institutions démocratiques, depuis les élections de 2011, nuit sérieusement au processus de réconciliation nationale. Pour permettre le développement durable et sans exclusive de la République centrafricaine, il est essentiel, selon ce rapport, que le pays se dote de solides institutions démocratiques au sein desquelles les représentants des diverses communautés, tirant parti de la richesse et de la diversité de leurs points de vue, peuvent travailler ensemble à l'édification de la nation. L'opposition politique doit y trouver sa place et avoir la liberté de s'y exprimer pour contester la politique du Gouvernement dans le respect de la moralité et de la légalité. Afin de tirer les enseignements des élections de 2011, il faut remédier sans délai aux irrégularités et aux faiblesses relevées par les observateurs nationaux et internationaux, et appliquer les recommandations de la Cour constitutionnelle. La création récente d'un organisme professionnel, permanent et autonome, rattaché à la Commission électorale indépendante, constitue une avancée encourageante dans ce sens.

(Extrait sonore : Ambassadeur Jan Grauls, Représentant permanent de la Belgique auprès des Nations Unies et Président de la formation RCA de la Commission de consolidation de la paix)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...