Libye: l'OIM souligne les traumatismes psychologiques des travailleurs migrants

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) s'inquiète de voir que les traumatismes des travailleurs migrants et de leur famille ayant du fuir la Libye ces dernières semaines ne sont pas pris en charge. D'où son initiative visant à remédier à cela en concertation avec les ministères de la santé des pays d'origine ou dans ceux dans lesquels les travailleurs ont trouvé refuge.

L'OIM estime que sur près de 1,2 million de personnes qui ont du fuir la Libye depuis février, plus de 603 000 étaient des migrants qui ont enduré de terribles expériences traumatiques. Lorsque ces derniers sont interrogés, ils évoquent des sentiments de désorientation, de colère, de tristesse et des changements soudains de styles de vie. De plus, des dizaines de milliers de travailleurs originaires de l'Afrique sub-saharienne ont subi de nombreux abus et mauvais traitements avant le début du conflit, puis après, étant alors accusés d'être des mercenaires à la solde du régime en place.

(Extrait sonore: Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...