Hépatite : l'ONU renforce son action globale

L'ONU célèbre ce jeudi 28 juillet la première Journée mondiale officielle contre l'hépatite pour renforcer les moyens et les mesures pour vaincre cette maladie qui touche une personne sur trois dans le monde.

« L'hépatite virale est l'une des maladies les plus graves et les plus infectieuses dans le monde. Elle mérite davantage d'attention, de compréhension et d'action. Ce sont les objectifs que nous poursuivons aujourd'hui », a déclaré mercredi la Directrice générale de l'OMS, Margaret Chan.

Les virus A, B, C, D et E de l'hépatite peuvent provoquer une infection et une inflammation aigües et chroniques du foie pouvant déboucher sur une cirrhose ou un cancer du foie. En général les hépatites A et E sont causées par l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés. Les hépatites B, C et D surviennent habituellement après un contact parentéral avec des liquides biologiques contaminés (transfusions sanguines par exemple, ou procédures médicales invasives avec du matériel contaminé). L'hépatite B peut également se transmettre par voie sexuelle.

Environ 1,4 million de cas d'hépatite A sont dénombrés chaque année. Plus de deux milliards de personnes ont été infectées par l'hépatite B, environ 350 millions vivent avec une infection chronique de l'hépatite B et près de 600.000 enfants meurent de cette maladie. Enfin, entre 130 et 170 millions sont infectées par l'hépatite C et plus de 350 000 personnes meurent de l'hépatite C chaque année.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...