Fréquence santé : les cancers liés au tabac ne sont pas une fatalité

 

Le cancer n’est pas une fatalité et 40% des cancers auraient pu être évités. C’est le message du jeune sénégalais, Massaba Diouf, qui s’est engagé dans la lutte antitabac depuis l’Université au cours de ses études en sociologie. Il était récemment de passage à New York pour participer à la réunion préparatoire du Sommet contre les maladies non transmissibles. Ce sommet aura lieu du 16 au 19 septembre, à la veille de la réunion annuelle de l'Assemblée générale de l'ONU.

Tant lors de la récente célébration de la Journée mondiale sans tabac que lors d'une réunion organisée début mai à Moscou par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les participants se sont félicités des succès de la Convention-cadre pour la lutte antitabac, même s'il reste des défis à relever. L'OMS est encouragée par les progrès accomplis grâce à la mise en œuvre de la Convention-cadre anti-tabac dont 172 pays et l'Union européenne en sont devenus partie depuis son adoption 2003.

Au nombre des mesures prévues par la convention figurent entre autres la protection de la population à l'exposition à la fumée du tabac, l'interdiction de la publicité en faveur du tabac et la vente aux mineurs ainsi que l'augmentation des taxes sur le tabac.

L'épidémie de tabagisme devrait tuer cette année près de 6 millions de personnes dont 600 000 non-fumeurs exposés à la fumée du tabac. D'ici à 2030 prévient l'OMS, le tabagisme sera la cause de près de 8 millions de décès dans le monde.

En outre, l'OMS souligne qu'il existe un lien entre la consommation de tabac et les maladies non transmissibles. En effet, l'organisation démontre que le tabagisme est l'un des facteurs déclencheurs des accidents cardiaques, vasculaires cérébraux, des cancers notamment dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, où l'on compte 80% du nombre total de ces morts.

Selon l'OMS, il ne fait aucun doute que jusqu'à la moitié des consommateurs de tabac finiront par mourir d'une maladie en relation avec le tabagisme.

(Interview: Massaba Diouf, sociologue sénégalais, militant contre le tabagisme; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...