Est de la RDC : la paix revient grâce à l'opération «Amani Yetu»

L'opération «Amani Yetu» lancée la semaine dernière par les casques bleus népalais de la Monusco à Beni et Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu est à son 9e jour ce mardi 5 juillet 2011. Les retombées positives de cette opération sont palpables et les habitants, bénéficiaires, s'en félicitent. L'impact est à la fois sécuritaire et économique.

Au plan sécuritaire, plusieurs zones des territoires de Beni et de Lubero, autrefois en proie à des attaques répétées des rebelles ougandais et des miliciens congolais vivent aujourd'hui dans la quiétude. Un élu de Beni, le député Diaribu Muluavio, signale le retour massif de la population. Au plan économique, la même source indique qu'une base opérationnelle de la Monusco installée à Bulongo, à 50 kilomètres au nord-est de Beni dans le cadre de l'opération «Amani Yetu», a permis la relance du projet de l'électrification de Mutwanga. Ce projet initié par l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) qui consiste en la construction d'un barrage hydro-électrique dans le secteur de Rwenzori, est financé par l'Union européenne.

Mais les patrouilles des casques bleus népalais organisées dans le cadre de l'opération «Amani Yetu» se déroulent dans des conditions difficiles dues notamment à l'impraticabilité de plusieurs axes routiers de desserte agricole dans cette région, reconnaît le colonel Toukba Dourmala de la Monusco. Toutefois, le commandant du bataillon de la Monusco se dit déterminé avec ses troupes à remplir la mission de protection des civils dans cette zone.

(Reportage : Bernardin Nyangi de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...