Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité examine le rapport de Ban Ki-moon

Choi Young-jin, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), s’adresse au Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité s'est réuni lundi 18 juillet à New York pour examiner le rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur la situation en Côte d'Ivoire. Les quinze ont entendu Y.J. Choi, le Chef de l'Opération de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI) qui a présenté le rapport de Ban Ki-moon. Ce document recommande de proroger d'un an le mandat de l'ONUCI.

La recommandation de proroger de 12 mois le mandat de l'ONUCI est due aux problèmes persistants en matière de sécurité et aux effets de la crise sur les institutions nationales ivoiriennes chargées de la sécurité.

Selon ce document, l'arrestation du Président Gbagbo a clos un chapitre douloureux de l'histoire de la Côte d'Ivoire qui n'aurait jamais dû avoir lieu. L'inauguration du Président Ouattara a représenté le couronnement de la lutte du peuple ivoirien contre la tentative visant à aller contre sa volonté exprimée démocratiquement.

Ban Ki-moon souligne dans son rapport que la situation en matière de sécurité est toutefois encore extrêmement précaire et il faudra du temps pour reconstituer les capacités nationales détruites. Le Secrétaire général se dit préoccupé par le risque important d'une reprise du conflit armé. Le soutien de l'Organisation des Nations Unies ne sera pas à lui seul suffisant. Un soutien bilatéral et multilatéral résolu sera essentiel.

Le Secrétaire général lance un appel à tous les partenaires internationaux à collaborer avec le Gouvernement et le système des Nations Unies de manière concertée et cohérente afin de maximiser l'appui à la mise en œuvre des activités prioritaires définies par le Gouvernement ivoirien.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...