Côte d'Ivoire : donner les moyens à la commission vérité, réconciliation et dialogue

Le président de la commission vérité, réconciliation et dialogue a exhorté le gouvernement ivoirien à prendre toutes les dispositions matérielles pour permettre a cette importante institution de commencer ses activités.

Le président ivoirien avait justifié la création d'une commission dialogue, vérité et réconciliation, qui à l'image de ce qui s'est fait en Afrique du Sud, doit permettre de panser les plaies du pays. Alassane Ouattara a créé cette commission pour faire la lumière sans esprit partisan sur les crimes commis ces dernières années.

La nomination de Charles Konan Banny à la tête de cette commission est un signe fort. Ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, Konan Banny est un homme modéré et respecté au-delà des lignes partisanes.

A l'image de ce qui s'est fait en Afrique du Sud après l'élection de Nelson Mandela afin de solder les comptes de l'apartheid, la commission ivoirienne doit permettre de libérer la parole et de faire la lumière sur les atrocités commises; pas de régler des comptes et de répondre à la violence par la violence.

(Reportage: Ben Diakité d'ONUCI FM)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...