Assemblée générale : le plaidoyer de la Suisse pour l'intégration des jeunes

Pierre Maudet, Maire de Genève

Lors de la réunion de haut niveau sur la jeunesse organisée par l'Assemblée générale, à laquelle participent pas moins de 70 orateurs, plusieurs interventions ont été remarquées. Celle notamment de Pierre Maudet, le jeune maire de Genève, par ailleurs Président de la Commission suisse de l'enfance et de la jeunesse. En sa qualité de chef de la délégation de la Suisse, Pierre Maudet a insisté sur la nécessité d'associer les jeunes aux processus de décision pour juguler leur désintérêt de la politique et mieux prendre en compte leurs besoins en matière de formation et d'emploi.

Lors de son intervention, le premier magistrat de la cité genevoise a fait valoir que son pays considère que la participation effective des jeunes constitue la garantie de leur intégration sociale et d'un avenir durable pour la société. La Suisse a mis en place divers instruments de participation comme les parlements des jeunes et encourage la promotion de ce type d'initiatives. Le Conseil suisse des activités de la jeunesse créé en 1933 est le plus ancien conseil national des jeunes d'Europe.

Pierre Maudet a souligné que l'intégration durable des jeunes passe aussi par une formation de qualité et par la lutte contre le chômage et les emplois précaires. Un emploi digne et suffisamment rémunéré, une situation stable et la sécurité sont des préalables pour qui veut fonder une famille et échafauder des projets de vie, a fait remarquer le maire de Genève. ''Cinq des huit Objectifs du millénaire pour le développement dépendent directement de l'investissement dans la jeunesse, qui est particulièrement exposée à la vulnérabilité, a-t-il fait observer.

Pierre Maudet a enfin insisté sur l'importance des technologies de communication et d'information pour la participation et l'intégration des jeunes à la société, pour créer des liens et pour contribuer à l'apprentissage de la démocratie et des droits humains. En cette période de crise économique, il a conclu son intervention en exhortant les dirigeants à ne pas reléguer les politiques de jeunesse en seconde priorité et à traduire demain par des actes les promesses faites aujourd'hui.

(Extrait sonore: Pierre Maudet, Maire de Genève, Président de la Commission nationale de l'enfance et de la jeunesse, Chef de la délégation suisse à la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale sur la jeunesse)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...