Accès à l'eau : 140 millions d’Européens oubliés

En marge des travaux de la session annuelle de la Commission économique et sociale des Nations Unies, qui se tient à Genève durant le mois de juillet, un atelier  sur l’accès équitable à l’eau et l’assainissement a été organisé le 4 et 5 juillet.

Des études ont montré que dans la région européenne qui regroupe une bonne cinquantaine de pays, 140 millions de personnes n’avaient pas accès à l’eau potable, et plus encore accès à l’assainissement. Ces chiffres cachent d’importantes inégalités. Il y a, en effet, des disparités géographiques, avec notamment le cas des personnes vivant dans les zones rurales ou qui sont  éloignées, et connaissent des niveaux significativement plus bas d’accès à l’eau potable et d’assainissement améliorés dans de nombreux pays. A cela, il faut ajouter les contraintes d’accessibilité, car les gens à faible revenu ont difficilement accès à l’eau et l’assainissement. De même, les groupes vulnérables et marginalisés souffrent également des injustices.

Dans le contexte de cet atelier un échange sur les Roms s'est tenu ce mardi, avec la participation du Directeur exécutif du bureau de la Commission européenne pour les Roms. Ce mardi également, le maire adjoint de Paris a eu l'occasion de parler des activités entreprises par la Mairie de Paris pour améliorer l’accès équitable à l’eau et l’assainissement.

(Extrait sonore : Jean Rodriguez, porte-parole de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...