Yémen : des réfugiés tués au cours des affrontements

Des populations déplacées au nord du Yémen, PHOTO UNHCR/H.MacleodLe Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) est préoccupé par le sort des réfugiés devant l'intensification des combats au Yémen.

« Nous sommes alarmés par la détérioration de la situation. Deux réfugiés somaliens figurent parmi les personnes qui ont été tués au cours des affrontements la semaine dernière près de Sanaa. Nous voyons aussi des familles yéménites qui fuient vers le sud ainsi que de nouveaux déplacements des populations dans le nord » explique Adrian Edwards, porte-parole du HCR.

Les deux réfugiés somaliens tués la semaine dernière au cours des combats, étaient un garçon de 14 ans et une jeune femme qui résidaient à Al Hasaba, cité située au nord de la ville de Sanaa, précise le HCR. Ils avaient fui la violence en Somalie pour se réfugier au Yémen. De milliers de familles des réfugiés ont fui la région d'Al Hasaba. Le HCR et ses partenaires les encouragent de partir jusqu'à ce que la situation se calme. Le HCR a fourni à 150 familles des réfugiés, des moyens pour s'installer ailleurs ainsi que de l'eau et des biens de première nécessité.

Pendant ce temps, un tir d'obus sur le palais présidentiel à Sanaa, la capitale du pays, aurait blessé le président yéménite, Ali Abdallah Saleh et le Premier ministre ce vendredi 3 juin, et plusieurs personnalités politiques auraient été tuées. Les combats font rage dans Sanaa. Depuis le début des événements au Yémen, l'opposition rejointe par les chefs tribaux demande le départ du président Ali Abdallah Saleh.

(Extrait sonore : Adrian Edwards, porte-parole du HCR)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...