Syrie : l'ONU préoccupée par les abus des droits humains

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a une nouvelle fois demandé mardi 14 juin aux autorités syriennes, d’autoriser une mission d’enquête internationale dans le pays pour examiner les allégations de violations des droits de l’homme. Cette enquête comprend des actes de torture et l’usage excessif de la force contre les civils lors des manifestations anti-gouvernementales depuis la mi-mars.

Un rapport préliminaire du Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme qui couvre la période du 15 mars au 15 juin 2011, indique que l’information la plus inquiétante et flagrante est l’utilisation d’armes à balles réelles contre des civils non-armés. Cela de la part notamment des tireurs embusqués positionnés sur les toits de bâtiments publics mais aussi des chars déployés dans des zones densément peuplées de civils.

Depuis le 6 mai dernier, le Haut Commissariat aux droits de l’homme demande de pouvoir venir en Syrie afin d’enquêter sur les allégations de violations des droits de l’homme et de rencontrer les membres du gouvernement syrien, les victimes ainsi que les témoins. Sans réponse du gouvernement syrien, les experts ont commencé leur enquête en prenant contact avec des « sources à l’intérieur et l’extérieur de Syrie », précise ce rapport préliminaire.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...