Sud Kordofan : la Mission des Nations Unies renforce la présence des casques bleus

Au Soudan, dans le Sud Kordofan, les combats se poursuivent et la situation sécuritaire se dégrade. La Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) annonce qu'elle renforce ses contingents de casques bleus pour assurer une meilleure protection de la population civile.

Selon la Directrice de l'information de la MINUS, Hua Jiang, la Mission des Nations Unies a renforcé ses effectifs militaires au Sud Kordofan par le déploiement d'une compagnie de soldats bangladais du Sud Soudan.

Selon les estimations préliminaires des Nations Unies, les récentes violences ont provoqué le déplacement de plus de 53,000 personnes. Environ 6,000 personnes campent autour de l'enceinte de la MINUS à Kadugli, la capitale du Sud Kordofan. L'accès à l'eau et aux vivres est presqu'impossible même pour la Mission des Nations Unies. Les déplacés ayant trouvé refuge autour de la Mission sont contraints de faire jusqu’à trois kilomètres pour trouver le point d'eau le plus proche.

Mais dans un effort conjoint avec le PAM et d'autres partenaires sur place, la MINUS est parvenue à nourrir 4,000 personnes et prévoit d'étendre son aide à 2,000 autres.

Les efforts de la Mission se concentrent seulement sur Kadugli, suite aux restrictions de mouvements imposées par l'armée qui contrôle la zone.

Dimanche 12 juin, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a tiré la sonnette d’alarme sur l’escalade de violence dans l’Etat du Sud Kordofan et a exhorté les parties impliquées dans le conflit à cesser les hostilités et à travailler conjointement avec les Nations Unies pour assister les populations affectées par les affrontements.

Les confrontations qui ont commencé le 5 juin opposent l'Armée soudanaise (FAS) aux hommes de la SPLA.

(Extrait sonore : Hua Jiang, Directrice de l’information de la MINUS; propos recueillis par Daniel Dickinson)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...