Soudan : le Sud Kordofan, théâtre de violents combats

Deplacés d'Abyei, Soudan. (MINUS PHOTO: STUART PRICE)

Au Soudan, des combats violents combats opposent depuis le début de cette semaine les Forces armées soudanaises à l’Armée de libération du peuple du Soudan (ALPS) ralliée au gouvernement sud-soudanais. Les combats continuent dans la ville Kadugli et dans d’autres villages de l’État du Sud-Kordofan, provoquant la mort de nombreux civils et le déplacement massif de populations.

Le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique qu’entre 30.000 et 40.000 personnes, sur une population estimée à Kadugli de 60.000 personnes, ont fui les affrontements et que des villes et villages aux alentours de Kadugli ont également été désertés. Des populations civiles sont arrivées à El-Obeid au Nord Kordofan à 250 kilomètres au nord de Kadugli. Entre 6.000 et 10.000 personnes déplacées ont trouvé refuge sur la route qui mène au complexe de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS).

Le Programme alimentaire mondial (PAM) prévoit de fournir de la nourriture à ces populations. Par ailleurs, l’agence onusienne a pu atteindre plus de 80% des quelque 400.000 personnes ayant besoin de nourriture dans le Sud Kordofan, alors que dans la région d’Abyei, où des affrontements meurtriers ont lieu depuis plusieurs mois, plus de 86.000 personnes ont bénéficié de l’aide du PAM. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour sa part acheminé des kits d’urgence qui permettent de couvrir les soins médicaux de 30.000 personnes dans l’Etat du Sud Kordofan.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole de l'OCHA ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...