Sommet de l'UA : Migiro plaide pour promotion de la paix et de la sécurité en Afrique

Ouverture du 17e sommet de l'Union africaine à Malabo en Guinée équatoriale

Le 17e sommet de l'Union africaine s'est ouvert jeudi 30 juin à Malabo en Guinée équatoriale. Les dossiers libyen, soudanais et la menace terroriste au Sahel sont les principaux sujets inscrits au menu de ces assises. Lors de son adresse, la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies Asha Rose Migiro a mis l'accent sur la nécessité pour les leaders africains de réfléchir aux voie et moyens de prévenir et lutter contre les conflits qui demeurent une menace permanente pour la paix et la sécurité sur le continent.

« Comme vous le savez, il y a beaucoup de conflits sur le continent qui ne sont pas encore résolus. Nous voyons ce qui se passe en Libye, la Somalie constitue toujours un défi, la région du Darfour au Soudan ainsi que l'Est de la République démocratique du Congo. Ce sont juste quelques-uns des exemples que nous avons, qui représentent un défi en termes de paix et de sécurité» a-t-elle déclaré.

Asha Rose Migiro estime qu'il est très important pour les dirigeants africains de renforcer toutes ces actions visant à assurer la paix, mais aussi à appuyer la démocratie, les droits humains et l’autonomisation des femmes. « Ce sont des choses tangibles que nous aimerions voir abordées non seulement à ce Sommet, mais que les efforts se poursuivent car les choses changent, les problèmes évoluent » a-t-elle ajouté. Il faut donc, selon elle, que ces problématiques demeurent constamment à l'agenda, pas seulement en termes de déclarations mais d'actions concrètes à l’échelle du continent.

(Extrait sonore : Asha Rose Migiro, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...