SIDA : 10 ans après la Déclaration d'engagement

Le coup d'envoi de la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale de l'ONU sur le SIDA, a été donné mercredi au Siège des Nations Unies, en présence de plusieurs personnalités mondiales, parmi lesquelles des chefs d'État et de gouvernements ainsi que des représentants de la société civile.

Joseph  Deiss, le Président de la 65e session de l'Assemblée générale des Nations Unies a déclaré, lors du lancement des assises, qui se tiennent du 8 au 10 juin 2011, que l'adoption en 2001 de la Déclaration d'engagement sur le VIH/SIDA a permis de donner un nouvel élan à la lutte contre la pandémie.

Au cours de son intervention à la tribune de l'Assemblée générale, le Secrétaire général des Nations Unies a rappelé les progrès accomplis depuis un peu plus de trente dans le cadre de la lutte contre ce fléau. “Il y a trente ans, à l'aube des années 80, lorsque la maladie était découverte on n'osait même pas serrer la main d'un sidéen”, a rappelé Ban Ki-moon.

Prenant également la parole à cette réunion de haut niveau, Michel Sidibé, le Directeur exécutif de l'ONUSIDA a annoncé que  56 pays dont 36 en Afrique ont réussi à réduire sensiblement le taux d'infection. Afin de consolider ces acquis, il a plaidé pour un financement accru de la lutte contre le VIH/Sida et  la prévention de la pandémie

(Extrait sonores : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, Joseph Deiss, Président de l'Assemblée générale, Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA ; mise en perspective : Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...