Réconciliation nationale : l'ONUCI veut jouer sa partition

Une délégation de la Division des droits de l'homme de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a été reçue en audience jeudi par le président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation, Charles Konan Banny.

La délégation de l'ONUCI conduite par Guillaume Ngefa a échangé avec M. Banny sur les idées et les chantiers relatifs à la mise sur pied de cette Commission.

« Nous sommes heureux de voir que le président Banny a des idées claires, en ce qui concerne la Commission. Il a un projet pour mettre en place une commission basée sur une philosophie ivoirienne », a déclaré Guillaume Ngefa, Chef de la Division des droits de l'homme de l'ONUCI à l'issue de l'audience. « Nous avons réitéré la disponibilité du Haut Commissariat aux droits de l'homme à apporter un appui technique à la Commission et M. Banny s'est montré très ouvert », a ajouté M. Ngefa.

La rencontre a été l'occasion pour la délégation de l'ONUCI de soulever divers points liés, notamment, au cadre légal, aux droits de l'homme et à la justice transitionnelle dans le cadre de la conduite du processus de réconciliation.

 (Extrait sonore : Guillaume Ngefa, Chef de la Division des droits de l'homme de l'ONUCI ; propos recueillis par Christian Gballou d'ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...