Libye : l'ONU évalue la crise humanitaire

Une mission inter-agences des Nations Unies était récemment en Libye où elle a visité plusieurs villes affectées par la crise dans le pays, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

« Cette équipe s’est rendue à l’est de Tripoli où les combats ont été signalés ces dernières semaines. La mission a été en mesure de confirmer que 49.000 personnes déplacées ont urgemment besoin de l’aide humanitaire », a rapporté Elisabeth Byrs, la porte-parole de l'OCHA à Genève.

A l'ouest de la Libye, la situation reste préoccupante alors que la présence des humanitaires dans cette région est extrêmement limitée, a ajouté Elisabeth Byrs. « Les besoins humanitaires émergents dans cette région sont tels qu'ils ne pourront pas être satisfaits par un réseau d'ONG ou d'organisations internationales », a-t-elle prévenu.

Dans l'est et plus particulièrement à Misrata, l'on note une amélioration significative, avec une réduction du nombre de blessés de guerre dans les hôpitaux, a souligné la porte-parole de l'OCHA.

S'agissant de Tripoli, la capitale libyenne, Elisabeth Byrs a souhaité que la trêve réclamée par l'ONU pour faciliter l'acheminement de l'aide aux plus vulnérables, puisse se matérialiser de toute urgence afin de sauver de nombreuses vies.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole de l'OCHA ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...