Gaza : l’ONU inquiète de la situation économique après cinq ans de blocus

Le chômage à Gaza a atteint 45,2% pendant la seconde moitié de l’année 2010, l’un des plus élevés au monde, tandis que les salaires ont continué de baisser. C'est le cri d'alarme de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) dans un nouveau rapport publié lundi 13 juin, au moment où le blocus de Gaza entame sa cinquième année.

Le rapport de l'UNRWA indique que les salaires réels n’ont cessé de baisser sous le poids d’un chômage élevé et persistant. Ce document conclut que le secteur privé a été bien plus touché que le secteur public. Dans la seconde moitié de 2010, les entreprises ont supprimé plus de 8.000 emplois, soit une baisse de l’emploi de près de 8% par rapport au premier semestre 2010. En revanche, le secteur public dominé par le Hamas a crû de près de 3% sur la même période.

« Dans ce contexte de morosité économique, l’UNRWA continuera ses travaux de développement dans les secteurs de la santé et de l’éducation, la gestion des écoles pour quelques 213.000 enfants de Gaza, en les aidant à croire en un avenir fait d’éducation de dignité et de paix », a déclaré Chris Gunness, le porte-parole de l'UNRWA. Il a noté également que « le nombre de gens qui viennent à nous, vivant dans une pauvreté absolue avec à peine plus d'un dollar par jour, a triplé depuis que le blocus a été imposé.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...