Énergie durable : cortège des voitures électriques à l'ONU

Dans le cadre du débat sur l'économie durable, un cortège de voitures électriques est arrivé au Siège des Nations Unies à New York. Cet événement a été organisé par le « e-8 », une organisation qui a lancé l'Initiative globale pour les partenariats public-privé.

Ce groupe, composé de plusieurs grandes entreprises mondiales d'électricité, ainsi que l'ONU, dirigent des entités œuvrant pour le développement durable. Il cherche à rendre l'électricité accessible aux 2,5 milliards de « pauvres en énergie ».

Selon l'EDF, membre de ce groupe, la notion de développement durable est née en 1980 d’une conclusion très simple : le critère économique ne peut pas suffire au développement global de la planète, il est également nécessaire de prendre en compte certaines exigences sociales et environnementales. Le développement durable doit permettre de préserver les ressources et l’état de la planète pour son prochain, de partager les richesses et ne pas laisser se creuser les écarts entre les pays pauvres et les pays riches. L’électricité et l’énergie en général sont des facteurs essentiels du développement durable.

L’électricité est à la fois un facteur de développement économique et social et une source de pollution considérable. Sa consommation, en croissance régulière, est l’une des causes du changement climatique.

 L’enjeu est, selon EDF, de concilier les besoins en énergie et le respect de l’environnement, en impliquant l’ensemble des acteurs concernés par l’utilisation de cette énergie : les gouvernants, les producteurs et les consommateurs. Une production rationnelle et une meilleure utilisation de l’électricité font partie des actions pour mettre en œuvre cette démarche.

(Extrait sonore : Claude Nahon, représentant du Président du groupe EDF ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...