Denis Mukwege : pour une meilleure coordination avec l'ONU dans la lutte contre les abus sexuels.

Le médecin congolais Denis Mukwege, Prix Roi Baudouin pour le développement 2011

, gynécologue congolais est le lauréat du Prix International Roi Baudouin pour le Développement 2010-2011.

Le Directeur de l'Hôpital de Panzi a été reconnu par la Fondation Roi Baudouin pour son engagement en faveur des victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo. Depuis mardi il est aux Nations Unies ou il participe à un débat sur les violences sexuelles faites aux femmes. Il a également rencontré le Secrétaire général des Nations Unies pour plaider en faveur d'une coordination rapprochée et inclusive entre les Nations Unies et la société civile sur le terrain.

Le Dr. Mukwge souhaite travailler plus étroitement avec la MONUSCO dans la lutte contre l'insécurité dont sont victimes les femmes à l'Est de la RDC.

Le Dr. Mukwege a fondé l'Hôpital de Panzi, à Bukavu, qui offre des soins gratuits et complets aux victimes de violences sexuelles. Le traitement proposé par l'Hôpital Panzi combine une prise en charge psychologique, médicale et sociale, afin d'aider à surmonter les traumatismes auxquels font face de nombreuses victimes après leur agression. Au cours des dix dernières années, le Dr. Mukwege et son équipe ont soigné plus de 30.000 victimes.

La prévalence de la violence sexuelle en République démocratique du Congo est l'une des plus élevées au monde. Dans cette région déchirée par la guerre, on est estime que des centaines de milliers de femmes ont été violées ou sévèrement mutilées. La violence sexuelle est utilisée comme arme de guerre, perpétrée de façon stratégique afin d'instaurer un climat de terreur et prendre le contrôle de zones riches en minerais.

Au-delà de son travail à l'Hôpital de Panzi, le Dr. Mukwege a aussi été récompensé pour son plaidoyer sans relâche en faveur des victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo. Risquant souvent sa vie, il lancé de nombreux appels aux dirigeants politiques et militaires afin de protéger davantage les femmes de la région. Parallèlement, il a pris fait et cause pour un système de santé intégré qui réponde aux enjeux uniques de la violence au Congo.

(Interview : Dr. Denis Mukwege, Directeur de l'Hôpital de Panzi, à Bukavu ; propos recueillis par Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...