Corne de l'Afrique : le PAM réduit ses opérations

Alors que l'une des pires sécheresses sévissant dans la Corne de l'Afrique menace de faim des millions de personnes, le Programme alimentaire mondial (PAM) est contraint de réduire certaines de ses opérations notamment en Ethiopie et en Somalie, en raison de ressources financières limitées.

Près de 9 millions de personnes dont de nombreuses femmes et enfants, ont besoin d'une assistance humanitaire en Somalie, en Ethiopie, à Djibouti et au Kenya, ainsi que dans certaines régions de l’Ouganda, a indiqué mercredi le PAM.

Environ 200 millions de dollars sont nécessaires pour renforcer les opérations du PAM en Somalie, en Ethiopie, à Djibouti et au Kenya, a déclaré la chargée de l'information de l'agence à Nairobi Stéphanie Savariaud.

La sécheresse dans la Corne de l'Afrique a récemment accru l'afflux des réfugiés notamment dans les camps au Kenya et en Ethiopie. « Normalement les arrivées dans le camp de Dadaab au Kenya sont de 10.000 personnes par mois en provenance de Somalie. Maintenant l'on est à 10.000 personnes par semaine », a-t-elle noté.

Le nombre d'enfants malnutris recevant un appui nutritionnel supplémentaire ou thérapeutique a triplé en 2011 ; un indicateur net de la gravité du problème et de l'importance d'une réponse internationale rapide dans la région.

(Extrait sonore : Stéphanie Savariaud, chargée de l'information au PAM ; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...